Itw : Réussir sa prise de parole en public

Aujourd’hui je reçois Marie Leresteux, dirigeante de Boite en Scène.

J’ai adoré cette interview ! Au delà de la compétence évidente de Marie à mettre le professionnel à l’aise avec sa pensée, avec son environnement et avec les autres c’est d’abord de l’être humain dont nous avons parlé. L’être humain qui doit communiquer pour convaincre, bâtir, fédérer. L’être humain qui aimerait être écouté mais que son trac, ses doutes, son manque de confiance freine.

Marie, qui es-tu?

Je suis cheffe d’entreprise de boite en scène. Au cours de mon parcours professionnel j’ai travaillé comme professeure d’improvisation théâtrale et musique, coach vocal et animatrice radio.

Quel est ton rôle auprès des entreprises ?

Je suis convaincue du rôle essentiel de la parole au sein des entreprises. Mon but est de créer un pont entre la pratique de l’approche théâtrale en tant que mode d’expression et la Communication en Entreprise.

Moi je suis cheffe d’entreprise, concrètement comment pourrais-tu m’aider pour faciliter mes prises de parole en public ?

D’abord Karine, je vais te demander de pitcher quelque chose devant moi, debout, comme si tu étais devant une assemblée. La première chose est de déceler tes points positifs. Mon travail est de partir de tes atouts et de gommer tes défauts afin de faire émerger les points forts de ta personnalité.

A partir de là je vais adapter un programme pour toi. Si tu es timide, on ne va pas te rendre extravertie, cela serait un non-sens. Ce trait de caractère fait partie de toi et on va travailler pour le rendre agréable aux autres sans qu’il ne gène ta façon de communiquer.

On est un peu dans la psychologie ?

Non, on ne va pas faire une étude de ta personnalité. On va regarder ce qui ne va pas quand tu communiques. Ce qui te bloque toi, et ce qui pourrait éventuellement faire que tu n’arrives pas à capter ton auditoire. A partir de là on va travailler avec des outils très concrets.

Quels sont ces outils ?

Pour résumer on va travailler sur trois outils correspondant à trois problématiques fortes.

La première des problématiques est de captiver son auditoire.

L’outil pour cela est la musique.

 

On va travailler sur la musicalité des mots, le rythme de la voix, l’intonation, le tempo, les silences. En fait tu vas mettre une idée forte en chanson. Tu as les couplets et le refrain (l’idée forte), tu as le rythme et les respirations.

N’oublie jamais que pour convaincre il faut émouvoir. C’est dans le silence entre les mots que se créer l’émotion et il faut savoir l’installer dans ses prises de paroles.

La deuxième problématique est de savoir se maitriser, maitriser son corps, sa voix. En un mot maitriser son TRAC !

Le deuxième outil est la gestion du stress, la confiance en soi.

 

Pour cela je vais te faire travailler ta gestuelle, ton regard et ta respiration. Ce deuxième point demande de l’entraînement. Ton corps doit apprendre à se crisper et à se détendre très vite.

Un truc : contracte chaque jour tes orteils et relâche au bout de trois secondes. Fais le plusieurs fois. Tu apprends à ton corps à se relâcher rapidement. Cet exercice pourra te servir sur scène devant ton auditoire. J’ai accompagné des artistes lors de la tournée Âge tendre et tête de bois et je peux te dire que beaucoup d’entre eux font ce genre d’exercice.

La troisième problématique est de savoir réagir, d’avoir un sens aiguë de la répartie.

L’outil pour cela est l’improvisation théâtrale.

 

L’impro permet de gagner en aisance. Le théâtre classique t’apprend à prendre les habits d’un personnage, à réciter un texte. Dans l’impro on ne se transforme pas en un personnage, on n’est pas attaché à un texte. On s’adapte à la situation.

La règle de l’impro est de ne jamais dire non mais « oui et ». Cela forge le sens de la répartie dans le positif.

Tu ne travailles pas qu’avec des chefs d’entreprises ?

Non, pour moi l’entreprise passe par l’implication de tous et il est essentiel de parler le même langage, de partager une identité commune, des valeurs. Souvent les salariés sont un peu isolés, travaillent sur des tâches précises, ont une vision à court terme de l’entreprise.

Il est important de prendre des temps d’échanges pour comprendre ce que fait son collègue, pour comprendre la vision à long terme de la direction. Pour créer une cohésion de groupe et travailler sur la notion d’échanges j’ai créé des teambuilding adaptés.

Tu es très attachée à la notion de valeur ?

Oui une entreprise c’est d’abord l’implication de l’être humain. J’ai d’ailleurs créé une nouvelle entité avec Ronan Létrillard, Dirigeant d’insert’haction. Ronan facilite l’insertion de travailleurs handicapés dans les entreprises et fait de leurs différences un atout. Il sensibilise les salariés qui accueillent dans leur équipe une personne ayant un handicap.

De nos valeurs communes est né Boit’Action qui a pour vocation de développer le potentiel humain de l’entreprise. Il est évident que le développement d’une société passe par l’implication de tous.

Et pour se comprendre et se fédérer, il faut savoir communiquer !

 

Merci Marie !

A noter :

Boîte en scène et Boit’action sont organismes de formation certifiés FAC

 

sites web

Boite en scène

Boit’Action

Inserthaction

 

 

Etiquettes
1Commentaire
  • L’entretien est très intéressant effectivement .
    La communication est un outil d’intégration puissant qui va servir autant au salarié dans ses rapports avec son équipe de travail qu’au jeune apprenti au moment où il arrive dans une nouvelle équipe.
    Lorsque la parole n’est pas manipulatrice , mais outil d’échanges objectif au service du développement professionnel alors je signe des deux mains .
    Pascal Renouvel Directeur CFA ECB

    juin 19, 2017

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.

logo cerf karine barbé

Tous les mois recevez des conseils marketing par email

Inscrivez-vous aujourd'hui et bénéficiez de conseils qui vous permettront de passer à l'étape supérieure !

Merci ! Vous venez de recevoir un email pour confirmer votre inscription.